Cette vidéo s'adresse aux débutants et présente les principales règles du Nunchaku de combat semi-contact en compétition

Règlement Nunchaku Technique 

Le Nunchaku technique et
traditionnel est composé de 2 épreuves présentées devant 3 juges.

  • Première épreuve (Nunchaku Traditionnel) : exécution d’un Kata au choix.
  • Seconde épreuve (Nunchaku
    Technique)
     : Réalisation de l’une des séries de 29 maniements tirée au
    sort.

Déroulement des
épreuves :

1/ Tirage au sort de l’ordre de
passage des candidats

2/ Le candidat se présente devant
les juges et les salut.

3/ Le candidat présente son
nunchaku aux juges, (ceux ci valident ou non le nunchaku du candidat, s’il est
refusé, il doit en trouver un autre).

4/ Après la validation du
nunchaku, le candidat tire au sort la seconde épreuve puis la fait connaître
aux juges a voix haute.

5/ Après validation de la seconde
épreuve le candidat se place sur la tatami et attend le « TOP » des
juges pour commencer son kata et il enchaînera les 29 maniements au 2ème
« TOP » des juges après s’être repositionné au centre du tatami.

Matériel :

Kimono FINCA, coquille
obligatoire, Nunchaku bois octogonal (35cm) homologué FINCA.

Le Nunchaku devra être présenté
et validé par les juges (3 juges au minimum)

Notation :

Les 3 juges notent
individuellement chaque candidat. La note finale obtenue sera la moyenne des
notes. Les juges devront être ceinture rouge au minimum afin d’apprécier la
qualité de la prestation des candidats.

Critères supplémentaires
sur la notation :

Entre les deux passages, le
candidat doit rester martial et concentré.

Jusqu’à 2 points pourront être
déduits de la note finale (après que la moyenne soit réalisée entre les 2 notes
obtenue dans les 2 épreuves) si seulement et au minimum 2 juges le demande.

A contrario, si le candidat
exécute l’ensemble de l’épreuve (Kata et maniements) avec un Nunchaku à clou, 2
points seront rajoutés à la note finale.

Règlement Nunchaku Technique et Traditionnel Page 1 sur 3

Nunchaku Traditionnel :

La difficulté du kata ne rentre
pas en compte dans la notation (/20).

Par contre un kata avancé sera
plus technique et donc plus de points pourront être validés par le jury et une bonification
est obtenue en fonction du Kata choisi.

Bonification
(/2):

KATAS BONIFICATION
Kata des blocages 0
1er Kata + 0.5
2ème
Kata
+ 1
3ème
Kata
+ 1.5
Katas supérieurs + 2

Aspect martial (/6):    –
Présentation (Kimono, nœud de ceinture, pied nu…) /1

           – Maîtrise de son corps et de ses
émotions, concentration  /1

                                   – Salut, annonce du Kata /1

                                   – Puissance (Kimé) et Kiai /1

           – Qualité d’exécution du Kata /2

Schéma du Kata (/3): – Respect du Kata (temps d’arrêts, fautes de
déplacements, retraits de jambes…) /3

Déplacements (/4):     –
Synchronisation des frappes avec les déplacements /1.5

– Recherche de l’amplitude
maximale dans le déplacement /1.5

– Fluidité /1

Maniements (/5):        –
Qualité des récupérations (extrémité de l’arme, au dessus de la tête…) /3.5

                                   –
Amplitude des frappes /1.5

Règlement Nunchaku Technique et Traditionnel Page 2 sur 3

Nunchaku Technique :

Tirage au sort d’une série des 29
maniements.

Les critères de notation (/20) seront
fait sur l’aspect martial du candidat et la qualité des maniements.

Un bonus de point est accordé en
fonction de la prise de risques pendant l’exécution des maniements.

Le temps joue donc un facteur
important.

Aspect martial (/8): – Présentation /1

        – Maîtrise de son corps et de ses
émotions, concentration /1

                                – Salut, annonce des maniements
(qualité de l’énonciation) /1

                                – Qualité d’exécution des maniements
(dans la globalité) /5

Maniements (/10):  –
Qualité des récupérations /4

– Amplitude /4

– Fluidité… /2

Bonus temps (/2):   

Malus : -1 par erreur
de récupération et -0.5 pour une mauvaise
récupération (rebond du Nunchaku sur l’épaule par exemple)

Règlement Nunchaku Jitsu

A –
Obligations

  1. Tenue :
    kimono

     

    1. Les compétiteurs doivent être pieds nus
      avoir les ongles coupés courts et ne pas porter d’objets métalliques ou autres
      qui puissent blesser leur adversaire.
  2. Protections
    obligatoires

     

    1. Coquille
    1. Protège pieds-tibias (le protège pied
      doit couvrir tout le pied)
    1. Protection mammaire pour les femmes
    1. Casque avec visière
  3. Equipement
    facultatif

     

    1. Les coudières, genouillères, protections
      des mains
  4. Armes
    autorisées

     

    1. Nunchaku en mousse 35cm. Homologué FINCA.

B – Règlement
du nunchaku jitsu

B1 –
Principes fondamentaux

  • on a le droit de frapper avec l’arme
    • de donner des coups de pieds contrôlés (le KO est interdit)
    • de faire des projections et des prises de soumissions (étranglement, clés),
      si on perd son arme pendant une tentative de projection, non seulement celle-ci
      n’est pas comptabilisée mais il y a une pénalité pour perte de celle-ci.
    • Les frappes doivent être armées pour être comptabilisées
    • Avec le nunchaku : il ne faut pas faire de double frappe en frappe
      courte ou en frappe longue.
    • Les coups de pieds sont autorisés à tous niveaux mais doivent être
      contrôlés (ils sont interdits sur les genoux et dans le dos).
    • On peut projeter l’adversaire (2points) et travailler au sol, si on
      effectue une clé (de jambe, cheville, poignet ou bras) ou un étranglement on
      gagne le combat. Si sur une projection ou une tentative de soumission, l’adversaire
      perd son nunchaku l’arbitre annonce une perte de 3 points pour celui qui
      projette, mais le combat continue, quand l’adversaire est au sol, on peut
      continuer de frapper avec l’arme (maximum 3 frappes, attention au respect de la
      distance). Si les deux sont au sol on peut faire une frappe courte, mais bien
      sur les frappes longues ne peuvent être comptabilisées car aucune distance.
    • Si la situation n’évolue pas lorsque l’on est en corps à corps (sol ou
      debout) l’arbitre dit «  Break » et les deux combattants se mettent à
      distance de 2 mètre.

B2 – Comptabilisation des points

  • frappe nunchaku à la tête 2 points
    • frappe au corps 1 point
    • projection nette  2 points
    • petite projection 1 point
    • grande projection 4 points
    • perte de l’arme 3 points
    • coups de pieds aux jambes 1 points
    • coups de pieds aux corps 2 points
    • coups de pieds à la tête 4 points
    • avertissement  2 points
    • deux points de bonification pour les belles actions : frappe avec le
      nunchaku en chute    avant, retournée
      sauter, retourné en pivot et coup de pied sauté

B3 – Actions interdites

  • frappes trop puissantes
    • guillotine (avec le pied ou le nunchaku)
    • étranglement avec la ficelle du nunchaku
    • sortie de l’aire de combat, poussée
    • coup de poing, coudes, genoux, tibia (on doit frapper avec le pied)
    • frappe au cou ou aux parties
    • frappe après le stop
    • non combativité : attendre les frappes de l’adversaire sans faire de
      maniement, sans attaquer, refuser le combat
    • comportement incorrect d’un combattant : gestes déplacés, agressivité
      incontrôlée, il est interdit de parler pendant le combat.
  •                interdiction d’attraper le
    nunchaku de l’adversaire avec la main

B3.1 –

Interdiction d’entamer un étranglement ou
un e clé de bras et de se jeter au sol sans contrôle.

B4 – Fin du combat  

  • A la fin du combat le combattant qui a le plus de points gagne, en cas
    d’égalité il y a une prolongation, le premier qui marque gagne.

     

    • En cas d’abandon d’un combattant sur blessure ou sur une prise douloureuse
      c’est l’autre compétiteur qui gagne. (sauf si la blessure intervient suite à
      une frappe interdite et volontaire).

B5 –  

On peut se référer au règlement du
nunchaku semi contact pour la partie nunchaku et au règlement du combat jiu
jitsu pour la partie projection et travail au sol.